Retour sur le Podcast “coup de canon”

Podcast Coup de canon

Il y a quelques semaines, je discutais avec Eva, fondatrice du podcast « Coup de canon » : on papotait, on papotait et Eva me demanda si je serais, par hasard,  intéressée de parler de « Les Petites Bouteilles » sur son podcast. Elle adore le concept de la demi-bouteille et souhaiterait mettre en avant mon expérience, pour ses auditeurs.  OUI fut forcément ma réponse.

Qui est Eva et de quoi parle ce Podcast ?

« Coup de canon » est un SUPER podcast ( oui j’ai décidé de ne pas être impartial sur le sujet, parce que c’est notre blog et je fais ce que je veux ). Comme son nom l’indique, mon petit bouchon, il s’agit d’un podcast consacré à l’univers du vin. Oui bon en même temps si je commence à te parler d’un podcast sur le monde de l’armurie, je ne vois pas trop l’intérêt avec notre société et tes envies viticoles. 

Tu me diras, mon petit bouchon … « Mais, c’est une énième ressources consacrées à nos belles bouteilles ». Et je te répondrais qu’en vrai il pourrait en avoir des millions, que ce serait toujours passionnant (je t’ai prévenue que j’allais ne pas être partial). 

Eva : Notre hôte du podcast “Coup de Canon”

Mon point de vue : Eva, elle est engagée dans ce qu’elle fait, alors, quand elle se lance dans le podcasting c’est pour faire bien.  Avec « Coup de canon » elle a non seulement choisie de vous parler du vin, mais surtout, voulue interroger les femmes du vin et leurs visions dans cet univers encore un peu trop masculin. Et oui !! elle laisse la parole aux sommelières, cavistE, vigneronnes et autres négociantes. 

Elles échangent avec elles sur leurs métiers, leurs passions communes (le vin) et de leurs point de vue de la place de la femme dans le monde viticole. 

Le Podcast dure 45 minutes de passion pur

Eva a une voix douce qui vous invite, de suite, à rentrer dans son univers plus que plaisant.

Celui d’Eva : “Diplômée d’une double compétence dans le Design Global, d’une part et dans le domaine de la Communication et les Stratégies des Relations Publiques d’autre part, j’ai fais mes armes en agences dans un premier temps (ou c’est là que j’ai commencé à toucher des projets dans le domaine des vins, des champagnes et des spiritueux) puis dans de grands groupes internationaux en tant que Responsable de la Communication.

Au delà de ma curiosité naturelle, de cette passion pour le vin grandissante, de mes voyages et de ces expériences professionnelles; j’ai développé de nouvelles ambitions pour ma carrière professionnelle et voulu renforcer et valoriser mes compétences dans le domaine, par le biais des diplômes Wine & Spirit Education Trust.

Mais parallèle de mon projet professionnel, un projet plus important encore, et personnel me tenait à coeur.

Né d’un amour pour la Bourgogne et d’un constat auprès d’ami(e)s vigneron(ne)s, je voulais utiliser mes compétences dans la création d’un projet créatif et plutôt « engagé » (sans doute mon petit côté féministe) du nom de « Coup de canon! ».

Un podcast autour des femmes et vin pour mettre en lumière des parcours inspirants mais aussi parler de tabous et des comportements toujours bien ancrés dans notre société.

Je trouve que le podcasting est vraiment un moyen facile et sympa pour faire passer des messages. (Soyez indulgents c’est encore amateur 😉 NDRL)

On peut l’écouter à tout moments quand on cuisine, ou quand on fait son sport, ou encore en voiture? J’ai discuté d’une passion commune et fais des rencontres très enrichissantes et cela n’a pas de prix dans ce monde aujourd’hui ou on manque cruellement de lien social…

Je trouve que les femmes dans le milieu du vin sont encore timides , elle sont souvent dans l’ombre.. Je les admire beaucoup.  Ces femmes sont toujours d’une bienveillance incroyable … Heureusement, les moeurs changent et c’est rassurant. Les hommes aussi font preuve d’une grande écoute à ce sujet. »

Alors vous en pensez quoi mon petit bouchon ?

De quoi avons nous parlé ? 

C’est surement la question qui te taraude. Ensemble nous avons parlé de la notion d’émotion dans la verre, de gourmandise et de slowlife . On a papoté, aussi, autour de mon point de vue sur la femme et les problématiques que j’ai pu rencontrées : être obligé de porter une alliance ou devoir toujours prouver mon expertise face à des hommes plus âgé car je suis une femme et jeune. 

Cette sensation, parfois, qui rabaisse dans notre propre spécialisation et qui empêche de nous valider en tant que professionnelle. Il s’agit d’un sentiment que je ressens encore …

Pourtant si j’ai choisi de créer Les Petites Bouteilles et de vous vendre de la demi-bouteille c’est bien parce que je suis une experte. 

Même si, certaines peurs font encore parfois surfaces. L’angoisse de ne pas vous plaire ou plutôt que les vins et la demi-bouteille ne vous plaisent pas. L’angoisse de ne pas être assez pro. L’inquiétude face au jugement des autres. Mais aussi, la peur de pousser les gens à la consommation, les limites du méchant marqueteur qui cherche à vous duper. Pourquoi ? Parce qu’aujourd’hui, encore, beaucoup d’hommes mais, de femmes aussi, vous le crache régulièrement à la figure. 

Néanmoins, tous cela m’arrêtera jamais car ma gourmandise passera toujours avant, et j’ai à coeur de vous fournir ce dont vous avez besoin quand vous venez sur mon site Les Petites Bouteilles : de la bonne demi-bouteille de vin. Celle qui crée de bons moments, celle qui vous plaira, celle qui vous fera du bien en la buvant.

On continuera d’ailleurs, les femmes du vin, à faire nos métiers la tête haute. Il y aura, toujours, un homme pour se croire supérieur sans connaissance. Il y aura, toujours, un homme pour croire que ta jupe ou ton maquillage est un appel à la drague. Il y aura, toujours, des hommes pour ne pas écouter tes envies viticoles et te proposer un rosé ou un liquoreux car tu es une femme. 

Parce que, c’est à nous de créer notre monde viticole et de le développer sans regarder en arrière car, comme dit mon père «  tu seras toujours le con de quelqu’un peut importe ton rang social, ta richesse ou ta culture, alors fait comme tu le ressens et avance ».

Sur ces quelques paroles je t’invite à découvrir notre échange avec Eva et profiter, je l’espère, d’un super moment. (d’ailleurs n’hésite pas à la suivre sur les réseaux et noter son podcast pour l’aider à la diffusion)

Envie de découvrir mon vin coup de coeur : Suis le lien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.