Le vin rosé, c’est toute l’année

Le rose, c'est toute l'annee

Hello mon petit bouchon !

Comme tous les ans, dès que les beaux jours arrivent, tu te rues en terrasse avec tes amis pour boire un verre de rosé. Signe du bon temps dans tous les sens du terme, il représente chez toi l’été, les amis, le soleil et de bons moments autour de rires et d’anecdotes. 

Pendant des années, ce vin fut l’emblème de l’été mais aujourd’hui le marché est en train de changer et le rosé se répand sur toutes les tables et toutes les saisons. Oui mais pourquoi ?

Par cet article, je vais essayer de te répondre au mieux à cette question ainsi qu’à toutes les interrogations que tu te poses sur les rosés.

Qu’est-ce-que cette boisson ? Comment est-il fabriqué ? Comment est obtenue cette couleur ? Voici quelques-unes des questions que je vais essayer de te démystifier. 

Qu’est-ce-que le vin rosé ?

Comme dit dans le titre, le rosé est bien du vin et non un apéritif comme tu pourrais le penser. Si je te précise cela c’est parce que j’entends régulièrement cette phrase : « je ne bois pas de vin, je n’aime pas ça.» ; tout ça en sirotant un verre de rosé. Autant te dire que je trouve cela toujours hilarant !

Le vin rosé est donc un vin vinifié à partir de raisins rouges seulement. Aucun mélange de vin blanc et vin rouge n’est autorisé pour faire ce vin. Le rosé dit d’assemblage (vin rouge plus vin blanc) est seulement autorisé pour la fabrication des champagnes rosés.

Comment est obtenu cette couleur ?

Peu importe le vin, la robe ou la couleur de ce dernier, elle est obtenue grâce à la pellicule du raisin soit la peau de ce dernier. 

En réalité beaucoup de facteurs extérieurs à la cuvée simple va déterminer la couleur de la pellicule et du vin à la fin. Le temps de contact entre la peau et le jus permettra au vin de se teinter plus ou moins fort. La catégorie du ou des cépages utilisés déterminera aussi, la couleur du vin car chaque cépage est « unique » et donnera sa propre couleur. L’assemblage des cépages modifiera également, la cuvée en création. Ainsi, la région et la zone sur lesquelles sont élevés les raisins modifieront les caractéristiques des couleurs en fonction du temps (soit du climat). 

C’est donc par le fait de la peau « rouge/noire » des cépages rouges que nous pouvons réaliser un vin de couleur rose. 

Pour obtenir cette couleur, les vignerons auront le choix entre trois méthodes de vinification et la création de la robe/teinte.

  • La méthode de saignée et les méthodes de pressurage et de macération

Quelle est la différence entre ces trois méthodes ?

rosé de saigné

Le rosé de saignée

Le rosé de saignée est à la base un vin que l’on vinifie en rouge. Pendant la période de macération qui permettra à faire la vinification du dit vin rouge, une partie de la cuve en cours de macération va être mis à part dans une autre cuve pour être vinifier en vin rosé.

Le rosé de pressurage

Le vigneron va presser la vendange des raisins rouges directement sans attente de teinte.

Le rosé de macération

Le rosé de macération est possible grâce au temps de touche plus ou moins longue de la pellicule rouge du raisin et du jus de ce dernier. Puis, le vin sera ensuite pressé et mis en cuve pour le départ de fermentation.

Il faut compter en général 24h.

vin rosé 1
vin rosé 2

La différence entre les trois méthodes est assez mince. Les rosés de presse seront souvent plus clairs que les rosés dits de saignée. Et termes d’organoleptique de goûts, il est difficile de faire la différence.

Pour choisir la méthode, le vigneron devra prendre en compte de nombreux éléments extérieurs à la simple vinification comme : 

  • la maturité du raisin
  • le type de cépage
  • le type de cuvée qu’il cherche à créer, etc…

 

Le vin rosé, c’est pour toute l’année

Hell yeah, le rosé c’est toute l’année maintenant. Et oui mon petit bouchon, aujourd’hui les tendances sur le rosé ont changé. 

Il y a encore quelques années, les rosés étaient considérés comme des vins bas de gamme, que l’on boit seulement en période estivale et à l’apéro. 

Mais aujourd’hui, le vin rosé est considéré comme un véritable vin à part entière. Il est vinifié avec sérieux et amour et est fait pour aller sur toutes les tables et s’associer à tous les plats. Et ça fonctionne, le marché est en plein boom.

Pourquoi ?

La réponse est assez simple en réalité. Le marché et la demande recherchent des vins faciles à boire et qui plairont à tous. Le rosé est actuellement très souvent la réponse à la question « que buvons-nous ce soir ? »

Vu comme un apéritif, ce vin est bu également, par les non amateurs de vin. Il est aujourd’hui vu comme « l’ami » supplémentaire de la soirée et c’est pour cela que l’on en voit de plus en plus sur les tables des bistros. 

Cependant, les vignerons augmentent leurs nombres de cuvées rosés haut-de-gammes afin de mettre autant, ce flacon à l’apéritif que sur les repas de mets fins. Pourquoi ?

Les accords du vin rosé

Grâce à ces raisins rouges (peu travaillés et macérés) et à ces tannins, les vignerons ont remarqué que le vin rosé peut aussi bien se marier avec de la viande, du poisson, des crustacés ou encore des plats végétariens. 

Un bon rosé dévoilera des arômes fruités avec un beau côté minéral et surtout de bons petits fruits rouges gourmands à souhait.

  • Donc, le côté « tannique » de ce vin va apporter la structure recherchée sur les viandes rouges, et son côté frais sur de belles viandes blanches ;
  • Épicé, il devient parfois un parfait accompagnateur pour des plats mexicains, asiatiques voire même sur de belles lasagnes ;
  • Il arrive aussi que le rosé se confonde avec des vins blancs, le poisson à chair blanche et les crustacés feront l’affaire pour sublimer le vin ; 
  • Vin de l’apéro par excellence, il convient pour les tapas, les chips, etc… 

Étonnamment, je ferais une exception pour les pizzas, burgers et tartes salées. Je ne sais pas pourquoi, mais je ne bois jamais un vin rosé en accord sur ce genre de plats. J’aime les vins blancs bien frais et minéraux en général.

C’est pourquoi le rosé c’est toute l’année ! N’ait pas peur d’oser les différents rosés de France avec tous les accords possibles. 

 

Et surtout, viens nous raconter tes meilleurs accords ou avec nos demi-bouteilles de rosé. 🙂

 

Maureen Blog à Paris

Maureen.

Passionnée par les alcools, le sport, la conduite et beaucoup d’autres choses encore, je suis un peu l’artiste de la bande. Pierre Richard est un peu mon deuxième petit nom mais quand il s’agit de parler de vin et d’accorder ce dernier à un plat, je deviens une super guerrière au tire-bouchon bien affûté. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.